01.07.2016

Bruits de couloir : un artiste un projet

Art Exposition Architecture

INVITATION N°3 – JUIN 2016

Kristof Everart, Géographie de l’espace. Sa formation à la croisée des chemins de l’architecture et des beaux arts traverse tout son travail de plasticien. Son projet d’appropriation du couloir est ouvert au dialogue et bouscule les codes. Il y est question de recouvrement, d’un territoire intime aux frontières fantasmées.

Photos © Anthony Lanneretonne

Alexandre Dufaye invite successivement trois artistes à investir ses murs. D’un bout à l’autre de son appartement contemporain, entre novembre 2015 et juin 2016, trois variations sur un même support… Un long couloir tracé par des cloisons vitrées qu’il faudra bien apprivoiser. Au bout du couloir un monde se profile. Vouloir l’appréhender c’est d’emblée se poser la question du point de vue, du territoire, du passage.
Entre exercice de style, leçon d’architecture et imaginaire de l’espace, 3 artistes pour 3 projets sèment le doute d’une perception filtrée entre leurre et réalité.
Richesse de leur différence ou magie d’un projet éphémère, au jeu des télescopages, un coup de dés n’abolira pas le hasard de leur rencontre avec l’architecture. Au fil des mois les études se profilent, les créations se succèdent. Dans l’appartement niçois inondé de lumière, où des silhouettes d’objets sont agencées avec goût, la vie des œuvres se mêle au quotidien de la vie. Chacun à sa façon, Xavier Theunis, Charlotte Pringuey-Cessac et Kristof Everart interprètent l’invitation qui leur est faite.

/// Xavier Theunis est représenté par la Galerie Catherine Issert ///

///Charlotte Pringuey-Cessac et Kristof Everart sont représentés par la Galerie Eva Vautier ///

 

Texte : Cecile Vaiarelli

Geographie de L’espace

Kristof Everart 

Le dessin mural proposé pour bruit de couloir est conçu à partir de l’architecture. Les lignes de construction, les formes géométriques dans un jeu anamorphique et un paysage organique constituent le dessin dans l’espace et recouvrent ainsi l’intégralité du couloir.

« Lorsque j’ai présenté mon projet à Alexandre Dufaye, je ne lui ai pas immédiatement dit de quoi il s’agissait. 

J’ai souhaité répondre à cette invitation en proposant une représentation, une modélisation des recherches liées aux flus de déplacements au sein meme de cet espace intime. La géographie de l’espace, la dimension spatiale est une composante essentielle de la conscience. Chaque individu positionnement, déplacement, espacement, orientation, mémorisation. Mon travail a donc consisté à traduire graphiquement, non seulement, les différents courants d’énergies commun à la situation cadastrale du site, ainsi que les différentes incidences urbaines des flux si référents, mais aussi à donner une lecture nouvelle à l’intimité à découvrir. 

Le couloir. 

Cet espace intime domestique, devient un exemple de la conception de la nouvelle géographie de l’espace relationnel. Derrière chaque espace domestique il y a des stratégies individuelles, guidées par des cultures et des usages spécifiques dans des contextes donnés. ici, j’ai essayé de rendre visible l’invisible, sans dévoiler l’intimité de mon hôte, au sein d’un espace clos et cependant ouvert. » Kristof Everart

Découvrir le travail de l’artiste

Contact : Alexandre Dufaye /// 6 Place Wilson – 06000 Nice /// alexandre.dufaye@gmail.com

Rémi Guisset

+33 (0)6 60 89 20 11
remiguisset@lexploreur.com

Jérémy Bailet

+33 (0)6 61 01 71 08
jeremybailet@lexploreur.com