08.02.2016

Bruits de couloir : un artiste un projet

Art Architecture

INVITATION N°1 – NOVEMBRE 2015

Xavier Theunis, entre architecture et abstraction. Découper, assembler, construire. Les scénographies minutieuses de Xavier Theunis jouent sur le fil ténu de la ligne droite, du point de fuite. Ironie d’une posture discrète, plaisir d’un décalage subtil : le basculement est à l’œuvre.

Alexandre Dufaye invite successivement trois artistes à investir ses murs. D’un bout à l’autre de son appartement contemporain, entre novembre 2015 et avril 2016, trois variations sur un même support… Un long couloir tracé par des cloisons vitrées qu’il faudra bien apprivoiser. Au bout du couloir un monde se profile. Vouloir l’appréhender c’est d’emblée se poser la question du point de vue, du territoire, du passage.

Entre exercice de style, leçon d’architecture et imaginaire de l’espace, trois artistes pour trois projets sèment le doute d’une perception filtrée entre leurre et réalité.

Richesse de leur différence ou magie d’un projet éphémère, au jeu des télescopages, un coup de dés n’abolira pas le hasard de leur rencontre avec l’architecture. Au fil des mois les études se profilent, les créations se succèdent. Dans l’appartement niçois inondé de lumière, où des silhouettes d’objets sont agencées avec goût, la vie des œuvres se mêle au quotidien de la vie. Chacun à sa façon, Xavier Theunis, Charlotte Pringuey-Cessac et Kristof Everart interprètent l’invitation qui leur est faite.

/// Xavier Theunis est représenté par la Galerie Catherine Issert ///

///Charlotte Pringuey-Cessac et Kristof Everart sont représentés par la Galerie Eva Vautier ///

Photos © Loic Thebaut et © Anthony Lanneretonne

INVITATION n°2 – FEVRIER 2016

Charlotte Pringuey-Cessac. Dessin en perspective. L’artiste s’intéresse à la conversation qui s’instaure entre le lieu et son visiteur dans un rapport kynesthésique fort. Elle invite, par une expérience sensible, le corps et l’imaginaire de l’hôte à se laisser transporter dans une traversée du couloir réinventée. Une tension poétique enveloppe l’architecture jusqu’au vertige.

INVITATION n°3 – AVRIL 2016

Kristof Everart. Géographie de l’espace. Sa formation à la croisée des chemins de l’architecture et des beaux arts traverse tout son travail de plasticien. Son projet d’appropriation du couloir est ouvert au dialogue et bouscule les codes. Il y est question de recouvrement, d’un territoire intime aux frontières fantasmées.

Contact : Alexandre Dufaye /// 6 Place Wilson – 06000 Nice /// alexandre.dufaye@gmail.com

Rémi Guisset

+33 (0)6 60 89 20 11
remiguisset@lexploreur.com

Jérémy Bailet

+33 (0)6 61 01 71 08
jeremybailet@lexploreur.com