01.07.2016

Design Parade

Exposition Design Architecture

Hyères
11e festival international de design
1 juillet – 3 juillet 2016
expositions jusqu’au 25 septembre

Toulon
1er festival international d’architecture d’intérieur
30 juin – 2 juillet 2016
expositions jusqu’au 11 septembre

Max Lamb, Exercices in seating. Photographie : Lothaire Hucki, Villa Noailles, 2016

Après la célébration des dix ans du festival international Design Parade à hyères, la villa noailles s’engage dans une nouvelle proposition à toulon consacrée à l’architecture d’intérieur et à la décoration.

Désormais, chaque été, la villa noailles organise Design Parade en deux volets : le premier à toulon pour l’architecture d’intérieur, le second à hyères pour le design. A travers cette nouvelle proposition inédite en France, Design Parade permettra d’aborder, au cours d’un week-end élargi, tous les aspects des arts décoratifs dans la création contemporaine.

Design Parade toulon et hyères ont pour ambition de découvrir, promouvoir et soutenir la jeune génération dans ces disciplines complémentaires et de présenter, aux professionnels et au public, des créateurs internationaux à travers des expositions et des conférences. Pour accompagner la jeune création, le festival aborde autant l’artisanat, les savoir-faire d’exception que l’industrie, notamment grâce au soutien de ses partenaires.

Le festival est aussi l’occasion de parcourir le patrimoine de ces deux villes voisines qui offrent chacune une expression de la richesse architecturale et décorative du Var.

CONCOURS DESIGN PARADE HYERES

GRAND PRIX DU JURY

Pernelle Poyet

Alphabet 

« Le jury a apprécié l’approche singulière du design, la rigueur de son travail et son attention aux détails dans le système qu’elle a établi. »

Pernelle Poyet. Photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016

La designer a pour ambition de constituer une bibliothèque de formes, matériaux, connexions et finitions dont on utilisera les éléments pour concevoir du mobilier et des objets.

L’analogie entre typographie et typologie sous-tend cette proposition. En dessinant les lettres de l’alphabet, le typographe ajoute une valeur à une convention préétablie. Ici ce sont les formes géométriques simples qui deviennent signifiantes et utiles par leurs qualités et leur assemblage.

À partir d’une grille orthonormée, la designer détermine un ensemble de quatre-vingt-douze formes de base en hêtre. Le vocabulaire esthétique s’inspire des travaux d’Ettore Sottsass sur le motif et de ceux de Robert Morris sur la variabilité de l’objet dans son contexte (lumière, échelle, place du regardeur). La surface du bois est imprimée, peinte ou vernie, augmentant ainsi le catalogue des possibilités narratives. Grâce à un

jeu d’échelles, les modules calibrés permettent de confectionner de petits objets ou des meubles à l’infini.

Les principes sont par exemple appliqués à la table composée d’un plateau rond et de quatre parallélépipèdes qui forment le piétement ; chacune des faces rainurées revêt un traitement différent pour accrocher la lumière et animer l’objet selon le point de vue.

Le dictionnaire nous apprend que l’alphabet est un système de signes graphiques servant à transcrire les sons d’une langue. La designer élabore ici de nouveaux prototypes pour écrire une histoire contemporaine de l’habitat.

Pernelle Poyet, Alphabet. Photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016

Pernelle Poyet, Alphabet. Photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016

CONCOURS DESIGN PARADE TOULON

GRAND PRIX DU JURY VAN CLEEF & ARPELS

Studio Quetzal
Benjamin Lina, Louise Naegelen et Adrien Gadet

Immersed Office

 

« Le jury a choisi à l’unanimité la proposition du Studio Quetzal pour l’intelligence de sa réponse, le traitement complet de l’espace et la qualité de la réalisation. »

Adrien Gadet, Louise Naegelen, Benjamin Lina. Photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016

L’image de la mer Méditerranée calme et bleue est le point de départ du projet. Immersed office consiste en une architecture légère, inspirée par le vocabulaire structurel des bateaux, qui prend place au centre de la salle. Elle délimite une zone de documentation et une zone de création. La bibliothèque est élaborée telle une coque enveloppante qui renferme un espace de travail isolé du monde terrestre afin de favoriser l’introspection et la créativité. Sur sa partie externe, l’architecture se compose de tasseaux verticaux en bois clair appuyés au sol et au plafond, rythmés par des lignes horizontales doublées qui accueillent les livres. À l’intérieur, l’ossature est plaquée de panneaux de bois souples. Ils ne touchent ni le plafond ni le sol, laissant ainsi pénétrer l’air et la lumière naturelle. Le plateau naît d’une onde contiguë développée comme un prolongement perpendiculaire à la cloison. Un bloc de pierre ponce émerge du sol et en constitue le piètement.

Pour troubler les repères sensoriels et flouter les lignes d’horizon, le sol d’origine en tomettes est laqué d’un
bleu abyssal qui s’étire vers des tons clairs en remontant sur les murs. Sur la partie haute et au plafond, le blanc domine, ouvrant sur le ciel comme vu du fond marin. Des miroirs sont accrochés au mur en écho le scintillement du soleil sur l’eau.

En plongeant artificiellement l’habitant dans les profondeurs, Immersed office offre un décor inattendu et propice à la réflexion.

Photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016

Studio Quetzal, Immersed Office
Photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016

Villa Noailles
Montée Noailles
Tel : +33 (0)4 98 08 01 98
site web : www.villanoailles-hyeres.com

Rémi Guisset

+33 (0)6 60 89 20 11
remiguisset@lexploreur.com

Jérémy Bailet

+33 (0)6 61 01 71 08
jeremybailet@lexploreur.com