18.03.2016

MEET CLARA BEFORE CHAMPSAUR

Art Exposition

Early Work expose Clara Champsaur chez IDEM le 24 mars 2016

Vernissage le jeudi 24 Mars 2016 à partir de 18h30
IDEM : 49 rue du Montparnasse 75014 PARIS

CLARA CHAMPSAUR

Biographie

Clara est née en 1992 à Paris. Après une année préparatoire aux Ateliers de Sèvres, Clara s’installe outre Manche pour étudier à la Central Saint Martins School de Londres entre 2013 et 2015. Elle intègre à partir de septembre 2015, l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

“Unfolded” est la première exposition monographique consacrée à la jeune étudiante en école d’art.

EXPOSITION

Jeudi 24 mars 2016

Avec l’exceptionnel et généreux soutien de l’atelier IDEM, Early Work dévoilera la première exposition personnelle de la jeune artiste en devenir Clara Champsaur le temps d’un unique vernissage. Présente sur le site www.early-work.com depuis le début de l’aventure, les œuvres de Clara Champsaur ont su trouver écho au sein de nombreux collectionneurs qui ne cessent de la soutenir depuis le lancement du site.

Cette exposition s’articulera à travers le regard de la commissaire Laura Thavenot.
Ensemble, les deux jeunes femmes ont travaillé sur une vingtaine d’œuvres inédites de l’artiste, réunissant différentes techniques : lithographie, photographie argentique, gravure et cire.

Clara Champsaur proposera en exclusivité une lithographie éditée spécialement par IDEM.

UNFOLDED

L’exposition “Unfolded” réunira une vingtaine d’œuvres inédites de Clara Champsaur :

«Le titre attribué à chaque série correspond à une volonté de laisser les séries inachevées, en cours de déploiement, dévoilement, déroulement. Le sujet n’est pas clos, au contraire, c’est une recherche

qui est exposée. Le caractère reproductible est une matière, principe de reprise et d’épuisement. La proximité aussi avec le mot “Untitled” fait résonner singulièrement cet autre systématisme. Les œuvres ne sont pas titrées mais font corps. Unfolded.»

Laura Thavenot et Clara Champsaur

 

“Unfolded” (Photographie)

La photographie argentique permet de voir se révéler les accidents d’un long processus. Décalés, brulés, les films sont ensuite digitalisés, devenant ainsi une matrice, point de départ des recherches altérantes permi par les différents procédés d’impression.

“Unfolded” (Cire)

De la cire, fine couche cristalline comble ces photographies. Masquer ou faire émerger un relief, provoquer une tension entre une planéité et la matière même, créer un nouvel espace entre le document et celui dans lequel on le perçoit. Transparent ou opaque, cet ajout porte vers une narration autre, l’altérité possible de la représentation. Dépossédée, l’image devient alors autonome racontant seul une autre narration.

“Unfolded” (Gravure)

La gravure cible l’environnement photographique. Elle est abordée par un procédé d’impression manuel comme point de départ, offrant une sérialité aléatoire, où chaque passage est imparfaitement semblable. Ces superpositions errantes développent un espace intermédiaire entre le fond de l’image et la surface du tirage. Tirées de cartes géographiques, ces additions par la gravure permettent de s’en éloigner, créant ainsi une matière vaporeuse. Tendant vers l’abstraction, les sujets ne sont pas pour autant déconstruits.

“Unfolded” (Lithographie)

Le travail s’appuie sur une matière poreuse, la pierre calcaire. Le tracé s’exécute facilement, l’encre se dépose mais la reprise est longue. En lieu et place d’un procédé où la matrice est immuable, elle est ici grattée puis reportée, et évolue au fil des tirages successifs, incessante sans repentir. L’image présentée ne laissant apercevoir que les croisements d’une multitude de voies empruntées. Le regard change et se fie aux tirages successifs pour tenter d’appro- cher la forme, d’atteindre une écriture.

Clara Champsaur “Sans Titre” Gravure 16 x 22 cm

Clara Champsaur “Sans Titre” Série photographie argentique 84 x 118 cm

Clara Champsaur “Sans Titre” Cire sur photo 21 x 29,7 cm

COMMISSARIAT

Pour sa première exposition personnelle, Clara Champsaur a choisit de travailler avec un commissaire issu de sa génération, Laura Thavenot. Cette dernière, née en 1994, est actuellement étudiante à la Sorbonne en médiation culturelle et, parallèlement, chargée de production au Centre Georges Pompidou.

“La première rencontre de Clara Champsaur et de l’imprimerie Idem s’est produite il y a trois ans de cela, à l’été 2013, en tant que tireuse sur les presses lithographiques. Sa profonde affection pour les artisans qui font vivre ce lieu, les amitiés qu’elle y a développées et la chance de pouvoir y venir travailler régulièrement sont à l’origine du choix de cette première exposition.

Le point de départ de l’exposition a été pour Clara la lithographie et plus largement les procédés d’impression notamment photographiques, ses altérations par la gravure et la cire. Une recherche qui passe par l’appropriation d’un long processus autour du tirage comme source potentielle d’accident et de superposition.

L’idée de montrer le travail comme des mouvements successifs, ce que les techniques elles-même imposent. Par surimpression, elles permettent une distance par rapport au point de départ, créant une matière vaporeuse. Le passage de la photographie à l’altérité technique apporte une nouvelle couche de perturbation, déploie un espace et un temps flottant. C’est dans ces procédés que l’oeil ici est invité à se perdre dans l’abstraction d’un feuilletage photographique.

Le principe d’addition et d’écart est l’intention de cette mise en espace. Il vient déployer une tension entre images et supports. Ces déplacements constants font surgir l’altération. Les tirages et techniques se succèdent, se juxtaposent, s’accolent, se fondent, se différencient. Le rythme est conduit par ces confrontations. Encadrées, apposées, empilées, les stratifications apparaissent. S’affirment.”

Laura Thavenot

Clara Champsaur “Sans Titre” Lithographie 51 x 63,5 cm

IDEM

Un lieu d’inspiration, de création et de rencontre

Idem est une imprimerie d’art dans le quartier de Montparnasse à Paris.
C’est un carrefour de rencontre pour de grands artistes français et internationaux qui collaborent avec Idem pour créer des éditions. Un lieu d’inspiration, de création dans un vaste atelier sous verrière de 1.400 m2. Un stock exceptionnel de plusieurs tonnes de pierres lithographiques, de toutes tailles, est à disposition des artistes. Idem travaille dans une approche de collaboration avec les artistes pour y développer leurs images. Les imprimeurs guident ces derniers à travers des territoires inhabituels, en les introduisant à une multitude de possibilités, suggérant des techniques innovantes et expérimentales. Le travail imprimé par Idem est présent dans les collections de musées, expositions internationales et collections privées et publiques.

Un lieu imprégné d’histoire

L’atelier, situé au 49 rue du Montparnasse, a été construit en 1880 par l’imprimeur Emile Dufrenoy pour y installer ses presses lithographiques.
Sa surface est de 1400 m2 répartie sur deux niveaux : le rez-de-chaussée abrite, sous une grande verrière, une double rangée de presses Voirin et Marinoni dites machines plates conçues au XIXe siècle, actionnées alors par un système de poulies et de courroies mues par un arbre de transmission. Une chaudière à vapeur alimentée au gaz fournissait l’énergie nécessaire. L’étage rassemble les presses à bras utilisées pour effectuer les essais préparatoires aux tirages et plusieurs cabinets de dessins, ainsi qu’un laboratoire photographique. Les imprimeries Michard spécialisées dans l’édition de cartes géographiques ont ensuite occupé les lieux des années 30 aux années 70 avant que la célèbre imprimerie Mourlot ne s’y installe en 1976. Fernand Mourlot (1895-1988) a été avec ses frères l’artisan du renouveau de la lithographie d’art à Paris entre les deux guerres en travaillant successivement avec Matisse, Picasso, Miro, Dubuffet, Braque, Chagall, Giacometti, Léger, Cocteau, Calder et bien d’autres maîtres de la peinture du XXe siècle. L’atelier de la rue du Montparnasse est le dernier qu’il a occupé et où se trouvent les presses lithographiques qui ont imprimé tous les chefs d’œuvre de la lithographie moderne. Son fils, Jacques Mourlot a poursuivi l’activité jusqu’en novembre 1997. Depuis, la société Mourlot a changé de nom et s’appelle désormais Idem.

 

EARLY WORK

Lancé le 7 novembre 2015, www.early-work.com est la première plateforme dédiée aux étudiants et aux jeunes diplômés issus des écoles d’art, de design, de photographie et d’architecture.
Early Work propose aux collectionneurs et amateurs d’art, la possibilité d’acquérir les œuvres inédites et originales des artistes de demain pour un prix oscillant entre 100 et 1000 euros.

“Meet Pablo Before Picasso” est le concept d’Early Work.

Aujourd’hui, Early Work propose les travaux de plus de cinquante étudiants et jeunes diplomés issus de plus de trente écoles françaises et internationales.
Parallèlement à son activité en ligne, et dans sa volonté d’aller plus loin dans l’accompagnement, la promotion et le soutien de la génération d’artistes avec qui elle collabore, Early Work propose régulièrement des expositions dont le but est de créer une certaine rencontre entre de jeunes artistes et leurs publics.

Early Work vous invite chez IDEM afin d’y découvrir le travail de Clara Champsaur.

Rendez-vous le 24 mars !

Early work

Contacts Presse :
Margaux Barthélemy margaux@early-work.com 06 50 60 86 51
Hugues Leblond hugues@early-work.com 06 63 47 26 37
8 Rue du Foin
75003 PARIS
www.early-work.com

 

IDEM PARIS

Contact :
iden.paris@free.fr
01 43 35 35 35
49, Rue Du Montparnasse 75014 PARIS

 

Réponse obligatoire s’il-vous-plaît avant le 20.03.2016 rsvp@early-work.com

Rémi Guisset

+33 (0)6 60 89 20 11
remiguisset@lexploreur.com

Jérémy Bailet

+33 (0)6 61 01 71 08
jeremybailet@lexploreur.com