Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, France

Villa Mikado

340 m2  – design by Michel Tortel – bien à vivre

Située sur la commune de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, cette villa à l’architecture résolument engagée est l’œuvre de l’architecte et designer Michel Tortel.

Tel un massif en création, la villa éclot de la nature et vient épouser la topographie de la parcelle arborée de 5427 m2. Verre, béton et acier s’enchevêtrent, tel un jeu de Mikado, pour former cette architecture futuriste en toute légèreté.

Au cœur d’une dense chênaie, la villa est accrochée à la face Est du Mont Aurélien, offrant une vue panoramique sur la Sainte-Baume et les montagnes du Verdon. Elle se trouve à 20 minutes en voiture d’Aix-en-Provence, à 45 minutes de l’aéroport de Marseille et à 1h30 de Nice.

La villa se développe sur trois plateaux dont le dessin prolonge certains axes de l’enrochement naturel, créant des belvédères vers la nature. Sa superficie est généreuse soit 340 m2 habitable, pour 400 m2 de superficie totale. Entièrement vitrée, la façade réfléchit la végétation grâce à sa légère inclinaison, rendant l’architecture quasiment furtive au milieu des arbres.

Le rez-de-chaussée accueille une imposante pièce à vivre, vitrée et tournée vers la nature, comprenant un salon immergé dans le ciel, la végétation et la lumière, une cuisine ouverte avec plan de travail en ardoise, une salle à manger, en retrait coté nord un espace de 90 m2 aménagé aujourd’hui en bureau et une chambre avec salle d’eau. La pièce principale est surplombée par une mezzanine, développant une double hauteur sous plafond qui apporte une agréable sensation d’espace ouvert et infini. Ce niveau se prolonge par une longue terrasse parallèle à la demeure. L’usage du béton poli au sol se prolonge sur la terrasse, favorisant la continuité et la sensation d’habiter l’extérieur.
Un escalier hélicoïdal en acier perforé et bois dessert le niveau supérieur, reliant l’espace nuit à l’animation quotidienne de l’espace vie. Cet étage en mezzanine comprend trois chambres, dont une suite avec dressing et salle de bains à ciel ouvert, une salle de bains et un grand salon avec cheminée. A l’intérieur, les murs obliques accentuent l’effet d’étirement de la villa. Comme à l’étage inférieur, l’ensemble du plateau est revêtu d’un beau béton poli qui cède la place à un platelage en bois sur la mezzanine pour s’inscrire en continuité avec l’immense terrasse de la piscine abritée par l’impressionnant porte-à-faux de l’avant-toit.
La terrasse menant à la piscine de 20 mètres de longueur est abritée par cette casquette ajourée de béton, protégeant la paroi de verre du soleil. Une cuisine d’été jouxte la piscine, reprenant les codes architecturaux de la villa, lignes étirées et murs obliques.
Un sous sol de 60 m2 complète le tableau et comprend un bureau avec salle de jeux, une buanderie et un garage.

Outre l’esthétique architecturale, la villa dispose de vitrages isolants, de toitures ventilées, de planchers rayonnants, d’une pompe à chaleur air-air, d’un forage de captation d’eau pour une optimisation énergétique maximale.

Pour amateur de nature, d’architecture pure et furtive. Un espace qui chaque jour, en fonction de la lumière et des saisons, permet la découverte d’un nouvel angle, d’un nouveau reflet, d’une surprise…

Prix : 1 180 000 euros

Nous contacter
Print
Ref :

« L’architecture est la lutte constante entre l’homme et la nature, la lutte pour submerger la nature, pour la posséder » Mario Botta

Notre sélection

COUP DE COEUR DE L'EXPLOREUR

Rémi Guisset

+33 (0)6 60 89 20 11
remiguisset@lexploreur.com

Jérémy Bailet

+33 (0)6 61 01 71 08
jeremybailet@lexploreur.com